logo gaec galoche chatenoy le royal bar a lait 71
30 Avenue du Général Charles de Gaulle
71880 Chatenoy le Royal

GAEC Elevage Galoche

"BAR A LAIT"
logo gaec galoche chatenoy le royal bar a lait 71
GAEC Elevage Galoche
"Bar à lait" Châtenoy-le-Royal
logo gaec galoche chatenoy le royal bar a lait 71
30 Avenue du Général Charles de Gaulle
71880 Chatenoy le Royal
GAEC Elevage Galoche
"Bar à lait"
 
 
Le GAEC Galoche a présenté ses produits laitiers lors du premier concours régional de produits fermiers. Yaourts et faisselle ont chacun reçu une médaille.
 
De la fierté. Voilà ce que ressentent Anne-Laure et Cédric Galoche. « Cela fait à peine six mois que nous faisons nos yaourts. Nous avons participé à ce concours pour tester ce produit mais c’était sans grande conviction », raconte le couple. Et puis la bonne nouvelle est tombée. Leur faisselle obtient une médaille de bronze tout comme leur yaourt à la vanille. Leur yaourt nature reçoit la médaille d’or. « Cela valorise notre travail. Quand on fait quelque chose, on cherche toujours la perfection. Nous sommes pareils avec nos animaux », précise Cédric Galoche.

D’autres concours à venir
Pour les vaches, plusieurs d’entre elles avaient déjà été présentées à des concours ces dernières années. Maintenant, les produits laitiers le seront aussi. « On va tenter le concours général à Paris l’année prochaine et peut-être d’autres encore », poursuit-il.
Pour cette édition régionale, il y avait 32 producteurs dans la catégorie de produits laitiers.

2 000 yaourts par semaine
Cela fait donc six mois que le GAEC Galoche a lancé sa production de fromages et de yaourts. « Nous transformons maintenant 1 200 litres de lait chaque semaine. Cela fait 2 000 yaourts environ », détaille Anne-Laure Galoche. La production ne cesse d’augmenter. À la rentrée prochaine, le Gaec fournira la Sogeres.
 
La hausse de production vient notamment du magasin ouvert depuis quatre mois seulement. « Nous avons aujourd’hui seize producteurs présents. Nous avons de plus en plus de produits fermiers », souligne-t-elle. D’ailleurs, le couple est régulièrement contacté par de nouveaux producteurs pour qu’ils référencent leurs produits. « Nous goûtons les produits avant de les vendre dans notre magasin et nous ne faisons pas de concurrence entre producteurs », précise-t-elle. Ils accueillent également une Amap chalonnaise tous les mercredis. Voici quelques-unes des nouveautés depuis l’ouverture.
Source Le JSL Publié le 23 juillet 2020